Prix du Livre Audio

Prix Lire dans le noir 2010 : les 12 titres retenus par le comité de lecture 

logo_prix-ldn.jpgMerci au comité de lecture, puis au jury officiel, présidé par l’écrivain Daniel Pennac, pour leur écoute attentive ! Parmi quelques 110 titres en compétition, Lire dans le noir a d’abord retenu 6 fictions, 3 documents et 3 livres audio jeunesse. Le 25 novembre, les noms des 4 lauréats ont été dévoilés. Découvrez-les ci-dessous : cliquez sur les titres pour accéder aux fiches complètes, aux commentaires et aux extraits sonores !


TEXTES RECENTS OU INEDITS

Meurtre dans un jardin indien, de Vikas Swarup 

Meurtre dans un jardin indienTexte intégral traduit de l’anglais par Roxane Azimi
Lu par Emmanuel Dekoninck

Audiolib. Durée d’écoute : 14h (2CD mp3)

Playboy millionnaire, Vivek « Vicky » Rai est tué lors de sa propre garden-party. Six invités sont suspectés : un bureaucrate habité par l’esprit de Gandhi, l’actrice la plus glamour de Bollywood, un jeune aborigène champion de l’effraction, un gamin pickpocket, un Texan calamiteux, et le propre père de la victime. Des palaces de Delhi aux bidonvilles de Mehrauli, des berges du Gange aux tapis rouges des premières de Bombay, entre vengeance, manigances politiques, quête d’un totem perdu ou d’une fiancée par correspondance, tous les chemins semblent mener au jardin du crime. Mais qui a tué Vicky?

L’ombre du vent, de Carlos Ruis Zafon                     

L'ombre du ventTexte intégral traduit de l’espagnol par François Maspero
Lu par Christian Brouard

CDL Editions. Durée d’écoute : 17h50 (2 CD mp3)

Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L’enfant est ainsi convié par son père à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets « enterrés dans l’âme de la ville » : L’Ombre du vent. Avec ce tableau historique, roman d’apprentissage évoquant les émois de l’adolescence, récit fantastique où les mystères s’emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafón mêle inextricablement la littérature et la vie.

D’autres vie que la mienne, d’Emmanuel Carrère [PRIX 2010]

D'autres vies que la mienneTexte intégrale lu par Eric Caravaca
Gallimard – Ecoutez lire. Durée d’écoute : 7h50 (1CD mp3)

 » A quelques mois d’intervalle, la vie m’a rendu témoin des deux événements qui me font le plus peur au monde: la mort d’un enfant pour ses parents, celle d’une jeune femme pour ses enfants et son mari. Quelqu’un m’a dit alors: tu es écrivain, pourquoi n’écris-tu pas notre histoire ? C’était une commande, je l’ai acceptée. C’est ainsi que je me suis retrouvé à raconter l’amitié entre un homme et une femme, tous deux rescapés d’un cancer, tous deux boiteux et tous deux juges, qui s’occupaient d’affaires de surendettement au tribunal d’instance de Vienne (Isère). Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d’extrême pauvreté, de justice et surtout d’amour. Tout y est vrai. » Éric Caravaca interprète l’œuvre puissante d’Emmanuel Carrère. Sobrement, il déroule le cheminement de personnes meurtries par la perte d’un être cher et restitue avec justesse leur victoire, celle de la vie sur la mort.

 

CLASSIQUES

Des yeux de soiede Françoise Sagan

Des yeux de soieLu par Anouk Aimée
Editions des Femmes – Antoinette Fouque. Durée d’écoute : 1h10 (1 CD)

Les personnages de ces courtes nouvelles ont en commun l’apparence du bonheur. Mais derrière les masques se trouvent des hommes et des femmes seuls, inquiets, fragiles et sans défense. C’est tout l’art de Françoise Sagan, fait de légèreté et d’humour, de mettre à nu en chacun d’eux, la fêlure. Une conclusion inattendue, une petite surprise, une fin abrupte révèlent fugitivement une vérité cachée.

L’inondation, d’Emile Zola

L'inondationLu par Charles Réale
Des oreilles pour lire. Durée d’écoute : 1h (1 CD)

Emile Zola nous fait revivre la crue de la Garonne qui dévasta, en 1875, Toulouse et sa région.
« – Bah! m’écriais-je en haussant les épaules, il n’y aura rien. Tous les ans, c’est la même chose : la rivière fait le gros dos, comme si elle était furieuse, et elle s’apaise en une nuit, elle rentre chez elle, plus innocente qu’un agneau. Tu verras, mon garçon; ce sera encore pour rire, cette fois… Tiens, regarde donc le beau temps! « 

Le joueur d’échecs, de Stefan Zweig [PRIX 2010]

Le joueur d'échecsTexte intégral lu par Jacques Weber
Thélème. Durée d’écoute : 2h30 (2 CD)

Lors d’une croisière rejoignant l’Argentine, le champion du monde d’échecs, Mirko Csentovic, rencontre un homme capable de le battre, le Dr B. Curieux de connaître les raisons d’une telle maîtrise de son art, le joueur va pousser son adversaire à raconter son instruction. Il s’avère alors que c’est en détention, lorsqu’il était aux mains de la Gestapo, que le docteur a fait l’apprentissage du jeu. Les échecs étant l’unique échappatoire de cet homme persécuté, ils occupèrent bientôt tout l’espace de son imagination jusqu’à devenir une obsession.

 

DOCUMENTS

L’exécution, de Robert Badinter

L'exécutionExtraits choisis par l’auteur, lus par Charles Berling
Audiolib. Durée d’écoute : 2h (2CD) 

« Une histoire de haine, de sang, de mort et d’amour. Un récit qui va droit son chemin vers la réponse à l’unique question: mourra-t-il ? C’est tout cela qui nous bouleverse dans ce beau livre, dur et sensible à la fois. Ne laissez plus passer, en tout cas pas ainsi, ce qu’on nomme par dérision peut-être la Justice des hommes. » Pierre Viansson-Ponté, Le Monde, 3 octobre 1973. Avec toute la force de son engagement, Charles Berling fait magistralement revivre ici le premier combat de Robert Badinter contre la peine de mort. Avec une présentation inédite lue par l’auteur.

Léon, de Léon Walter Tillage [PRIX 2010]

LéonRetranscrit par Susan Roth
Lu par Dominique Reymond

Ecole des loisirs – Chut ! Durée d’écoute : 1h15 (1CD)

Léon Walter Tillage est né en 1936, en Caroline du Nord. Son arrière-grand-mère était esclave, son père, métayer. Métayer, alors, cela voulait dire travailler toute l’année pour payer les dettes de l’année précédente, et ne jamais rien posséder soi-même. Être noir, dans les années quarante et cinquante, cela signifiait qu’on pouvait entrer dans certains magasins, mais par la porte de derrière, et qu’on entendait l’employé demander aux clients blancs :  » Est-ce qu’il vous dérange ? Voulez-vous que je le mette dehors ?  » Cela signifiait surtout qu’on pouvait perdre la vie, sans raison et sans espoir de justice. Les parents de Léon lui disaient :  » Ç’a été voulu comme ça. C’est comme ça que ça doit être. Vous n’obtiendrez jamais d’être les égaux des Blancs « , il a refusé de les croire. Il a préféré écouter les paroles de Martin Luther King et risquer sa vie en participant à des marches pacifiques. Et un jour, enfin, les premières victoires sont venues.

Une Afrique en Radio, de Robert Arnaut

Une Afrique en radioArchives sonores présentées par Thomas Baumgartner et Robert Arnaut
Frémeaux/Radio France. Durée d’écoute : 4h (3CD)

Ce coffret délivre une approche sonore de l’Afrique par le biais d’une sélection des archives qui ont incarné pour des générations d’auditeurs le continent africain tout entier. Les émissions de Robert Arnaut sur France Inter ont pénétré notre mémoire et dessiné les contours d’une Afrique sensible : pour des millions d’auditeurs, sa voix est celle du « griot blanc » qui a su raconter ces cultures africaines souvent trop ignorées, recueillir à la source des paroles et des sons inouïs, diffuser des musiques méconnues.
Avec le soutien de la SCAM et du Musée du Quai Branly, Robert Arnaut et Thomas Baumgartner nous prennent par la main dans un voyage sonore, parfois drôle, parfois mystérieux, toujours respectueux et passionné d’une Afrique présente et vivante.

 

JEUNESSE

Il faut sauver le prince Victor, de Christine Beigel [PRIX 2010]

Il faut sauver le prince VictorLu par Jacques Allaire, Marion Aubert, Gigi Bigot
Un livre-CD Benjamins Media. Durée d’écoute : 30mn

Enfin ! Le roi Padchance de Chépadpo de Chépadbol vient d’avoir, après vingt-et-une filles, un garçon. Mais un jour, patatras ! Une bande d’affreux renverse le trône ; le prince Victor est fait prisonnier ! L’Amour pousse alors Zoé, une va-nu-pieds, à vouloir sauver son prince charmant… « Yakagalopéjuskochato » ! Avec humour et esprit, cette histoire joue la carte du décalage : le roi et la reine sont fatigués d’être parents, le prince est un froussard et le héros, une fille de petite condition. Elle montre aussi aux enfants qu’avec un soupçon de malice et de courage, on peut surmonter les pires situations.

La véritable histoire du haricot magique, de François Vincent

La véritable histoire du haricot magiqueRaconté par François Vincent
Oui Dire. Durée d’écoute : 50mm (1CD)

« La fameuse histoire que l’on appelle Jack et le haricot magique n’est qu’un tissu de mensonges. La vérité sur ce qui s’est vraiment passé, je connais puisque j’y étais : c’est moi qui suis monté sur le haricot ! » Une version contée, chantée, rythmée par une guitare imprévisible, des aventures rebondissantes d’un garçon qui accède au « monde d’en haut » en grimpant sur un haricot géant.

Petit chat perdu, de Natacha

Petit chat perduLu par Caroline Rivière et Félix Le Bars
Un livre-CD Père Castor Flammarion. Durée d’écoute : 6mn

Petit chat perdu a un peu faim. Le chien lui conseille d’aller voir la fermière et de dire « Ouaf! Ouaf! » pour avoir un os, le coq de dire « Cocorico » pour avoir du grain… Mais ce que veut le petit chat, c’est du lait, et il a de plus en plus faim… Qui va pouvoir l’aider ?

 


L’association Lire dans le noir propose aux internautes de partager leurs coups de coeur en laissant des commentaires sur le site. Tous ces mots seront transmis au jury présidé par Daniel Pennac.

Sous la présidence de l’écrivain, le jury rassemble des personnalités de différents horizons. Il est composé de :

Daniel Pennac (Président du Jury) – Ecrivain
Jérôme Béglé – Journaliste et éditeur
Olivier Brunhes – Comédien, auteur et metteur en scène
Caroline Cartier – « Chasseuse de sons » pour France Inter (chronique Cartier libre)
Olivier Chaudenson – Directeur de festivals littéraires (Paris en toutes lettres, Les Correspondances de Manosque)
Philippe Delerm – Ecrivain
Christine Goémé – Productrice, présidente de la commission Radio de la Société des Gens de Lettres
Anne Jolly – Bibliothécaire (chargée de mission multimédia des Bibliothèques de la Ville de Paris)
Aurélie Kieffer – Journaliste, présidente de l’association Lire dans le noir
Sophie Massieu – Auteur du livre Il n’y a que braille qui m’aille, grande lectrice de livres audio (non voyante)Jean-Marie Ozanne – Libraire et éditeur (Folies d’encre, Montreuil)

Les 4 lauréats du prix Lire dans le noir seront dévoilés lors de la remise du prix qui aura lieu le 25 novembre à l’Hôtel de Massa à Paris, à l’invitation de la Société des Gens de Lettres.

logo de la SGDL

logo radiofrance logo de la mairie de paris logo du ministère de la culture logo-orange.jpg        

La liste des ouvrages en compétition 
Les lauréats de 2009 au Salon du Livre de Paris 2010 
Le site des Correspondances de Manosque


2 Responses to Prix Lire dans le noir 2010 : les 12 titres retenus par le comité de lecture 

  1. Julien Bensusan says:

    Bonjour,
    Afin que la remise du prix 2010 ne reste pas confidentielle, il serait peut-être souhaitable de signaler l’évènement sur le fameux réseaux social « Facebook », en vue de sensibiliser davantage le grand public à l’activité de votre association.

    Amicalement,
    Julien Bensusan
    Auditeur de France Culture.

  2. Lire dans le noir says:

    Bonjour Julien. Nous n’avons pas créé d’évènement Facebook en amont parce que la remise des prix – faute de place – n’est pas ouverte à tous. En revanche, nous comptons bien communiquer largement dès l’annonce des lauréats.

Laisser un commentaire

Revenir en haut ↑