Prix du Livre Audio

Prix Lire dans le Noir / France Culture : Le témoignage des lauréats

Fiction. La dissolution de Isabelle Minière lu par Guillaume Rousselet chez 15k.

Isabelle Minière : « C’est une très belle surprise. Ca me fait très plaisir de recevoir ce prix, je suis très reconnaissante. Je crois beaucoup à la lecture à voix haute, au son et à l’écriture, ce prix touche à des choses que j’adore et qui me parlen beaucoup. Le comédien et l’éditrice ont fait un super travail. C’est un texte au ton décalé, il fallait réussir à le dire avec une certaine voix, sans trop en faire, c’est très précis. Il y a un vrai travail d’interprétation, un travail de comédien, il s’est approprié le texte et c’est formidable ».

 

Non Fiction. Exils d’Espagne de Susana Asquinezer raconté par l’auteur chez Oui’dire.

Susana Asquinezer : « Je tiens à dire que je ne lis pas, je raconte. C’est un travail minutieux en studio pour que la présence de la voix corresponde à la présence du conteur. Je préférais un enregistrement en studio à un enregistrement live, parce que quand vous écoutez un CD vous êtes souvent seul, donc je préfère une voix qui vous parle à vous, pas à une centaine de personnes. L’émotion est la même mais l’énergie n’est pas la même. L’essentiel de ce livre est basé sur le témoignage de républicains espagnols que j’ai recueillé depuis 2005. Ils ont traversé les Pyrénées en hiver 1939 et qui se sont retrouvés dans les camps de concentration en France. Tous ces survivants racontent leur vie. Pourquoi traiter un moment aussi douloureux de l’histoire de la France et de l’Europe ? C’est d’abord pour ne pas que cette histoire tombe dans l’oubli. Ensuite parce que j’ai voulu raconter la force de l’idéal. Ils étaient 180 000 sur la plage d’Argelès en hiver 1939 à chanter ensemble pour tenir dans le froid. Ensuite ils se sont engagés et ont été de tous les combats. En 2006, j’ai construit un spectacle à partir de ces témoignages. Mon projet était à la fois que les républicains espagnols soient fiers de ce récit et que les gens qui ignoraient cette histoire puissent la découvrir. Ce CD arrive comme une consécrations après un travail de douze ans sur ces témoignages, et pour moi recevoir ce prix c’est la cerise sur le gâteau »

Jeunesse : « Qui décide tous les soirs d’allumer les étoiles ? » de Carine Bausière lu par Nathalie Becker chez ABS Multimedias qui a remporté le plus de voix.

Nathalie Becker « Je suis très heureuse. Dès ma première lecture, je me suis demandé comment donner corps et voix à ce texte. On a travaillé assez vite, j’avais très envie d’avancer, je voulais rester dans l’énergie de ces personnages auxquels je me suis beaucoup attachée. Je suis enseignante en collège, donc les adolescents je les connais bien. Mais il fallait trouver le bon ton, ne pas tomber dans la caricature, notamment parce que c’est un livre qui aborde des thèmes compliqués comme le deuil.»


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut ↑