Nos Infos

Stevie Wonder défend le livre audio

Le livre audio vient de se doter d’un très célèbre défenseur : Stevie Wonder. Le chanteur, aveugle de naissance, a prononcé un discours engagé au sommet de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), une institution onusienne de 184 Etats-membres. Il estime que le législation actuelle en matière de droits d’auteur empêche les quelques 300 millions d’aveugles et malvoyants d’accéder pleinement à la littérature. 
    595891_stevie-wonder.jpg

« Nous devons déclarer  l’état d’urgence et mettre fin à la pénurie d’informations. Des gens, qui ont très certainement beaucoup plus à offrir que moi-même, sont enfermés dans une sorte de prison parce que l’information ne leur est pas disponible »,a déclaré le chanteur de soul le 20 septembre à Genève.

Les chiffres en effet parlent d’eux-mêmes : environ 5% des documents écrits existants sont disponibles sous une forme accessible aux déficients visuels dans les pays développés, et ce chiffre tombe à 1% dans les pays en développement. 

Il  ne s’agit pas, selon Stevie Wonder, de priver les auteurs de rémunérations nécessaires, mais plutôt de réviser « le protocole qui permette l’utilisation d’oeuvres sous copyright, afin que les personnes handicapées puissent rejoindre le monde alphabétisé ».

Une plateforme permettant la mise en commun d’oeuvres littéraires pour les aveugles et les déficients visuels serait-elle possible ? L’idée – difficilement applicable car tous les États-membres ne sont pas au même niveau de développement économique et leurs lois sur le droit d’auteur diffèrent – divise encore les quelques 184 Etats-membre de l’OMPI.

Mais le Brésil, l’Equateur le Paraguay, les États-Unis, l’Union Européenne et les pays africains viennent de proposer un traité mettant en place à une échelle internationale de véritables exceptions en la matière pour les déficients visuels. L’OMPI réfléchit donc sérieusement depuis quelque temps à assouplir ces règles.

Stevie Wonder, une fois son discours terminé, s’est installé au piano et a entonné plusieurs de ses tubes, dont le très célèbre I Just Called To Say I Love You , repris timidement par les fonctionnaires de l’ONU.  

La vidéo (en anglais) du discours de Stevie Wonder

Le site de l’OMPI rendant compte de leurs actions en faveur des déficients visuels

 


Laisser un commentaire

Revenir en haut ↑
  • Abonnez-vous à notre newsletter

  • Nos dernières publications