Nos Infos

La rentrée littéraire accessible à tous

Depuis 2013, de nombreux éditeurs œuvrent à rendre la rentrée littéraire plus inclusive. Cette opération initiée par le Syndicat national de l’édition (SNE), en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), porte le nom de « rentrée littéraire pour tous ».

Son but : rendre accessibles à tous les livres de la rentrée, notamment en proposant un format numérique adapté aux personnes aveugles ou malvoyantes. C’est le Centre national du livre (CNL), qui finance l’intégralité des frais d’adaptation dans le cadre de sa mission d’aide à la diffusion du livre en direction de tous les publics.

Cette année, 79 éditeurs ont joué le jeu, en envoyant leur parution de manière anticipée aux organisateurs, pour qu’ils puissent les adapter au cours de l’été. C’est 14 éditeurs de plus que l’an dernier. Au moment où nous écrivons cet article,  371 titres (contre 328 en 2017) sont maintenant disponibles pour les lecteurs malvoyants ou aveugles en formats gros caractère, synthèse audio et braille numérique (soit 90 % des titres figurant sur les listes des sélections des prix littéraires du Goncourt, Renaudot, Femina, Femina étranger, Décembre, Flore, roman de l’Académie française, Médicis, Médicis du roman étranger, Interallié, Roman Fnac, et prix littéraire du Monde).

Pour les découvrir, vous pouvez opter pour la médiathèque en ligne de l’association Valentin Haüy. Les auteurs les plus en vogue comme François Bégaudeau, Laurence Cossé,  Eric Fottorino, Serge Joncour, Maylis de Kerangal et Yasmina Khadra sont accessibles :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut ↑