Livres Audio
Catégorie : Livre audio adulte - nouveauté

Livre audio adulte

Les amants du Spoutnik de Haruki Murakami

Les amants du Spoutnik

Auteur :

Lu par : Pierre-françois Garel

Editeur : Thélème


« Quand on parle de l’amour, il n’y a guère de réalité. Comment se manifeste-t-il, sous quelle forme, sous quelle métaphore, voilà le plus important. »
Haruki Murakami

L’avis de Sophie, du comité de lecture de Lire dans le noir :

« De belles histoires d’amour entremêlées, sans aucune mièvrerie, avec des frontières imprécises, volontairement, entre rêve et réalité. Le narrateur a pour meilleure amie Soumir, une étudiante rencontrée à la fac. Peu banale, elle rêve d’écrire, y parvient peu. Elle n’a jamais été amoureuse, alors que le narrateur est fou d’elle, sans le lui dire. Puis elle rencontre Miou, une femme plus âgée qu’elle et là, elle découvre ce qu’est aimer. Mais toutes ces histoires resteront inabouties, Soumir disparaîtra, « évaporée, comme de la fumée ».
On a rarement l’occasion de lire des auteurs venus de cette région du monde. Ça vaut vraiment le détour ! Dépaysant sans nous empêcher d’entrer dedans, d’autant qu’une partie du roman se passe en Grèce. L’autre au Japon. Et, je suis ravie d’avoir pu lire un auteur japonais ; ils sont rarement enregistrés ! »

>Acheter le livre sur le site de l’éditeur


Auteur(s)

Haruki Murakami

Fils d’un enseignant de littérature japonaise en collège, il opte pour les arts théâtraux et souhaite devenir scénariste de cinéma, sans rien avoir encore à raconter.

Après ses études à l’université Waseda, il est pendant huit ans responsable d’un bar de jazz, le Peter Cat, dans le quartier de Kokubunji à Tōkyō. Haruki Murakami est du reste un passionné des chats, ses seuls véritables amis tout au long d’une enfance solitaire, ceci expliquant la présence invariable de cet animal dans sa littérature.

Cette expérience le nourrit un peu à son insu et lui permet d’écrire son premier roman Écoute le chant du vent, publié au Japon en 1979, pour lequel il reçoit le prix Gunzō.

Les ouvrages de Murakami révèlent une forme de surréalisme très rafraîchissante qui, en se fondant sur une mélancolique banalité quotidienne, arrivent à former des récits originaux. Il utilise cette idée du lien qui relie dans la pensée asiatique (bouddhisme, shintoïsme) tous les événements et les êtres. Une action provoque même de façon lointaine et indirecte une réaction dans l’instant, dans la réalité ou ailleurs, dans un autre monde que Murakami sait parfaitement rendre.

Après le succès fulgurant de 1Q84 en 2009 et 2010 (2011 et 2012 pour les français) et la réédition des Chroniques de l’oiseau à ressort aux éditions Belfond, sort au Japon, le 12 avril 2013 Le Sans Couleur Tasaki Tsukuru et ses années de pèlerinage. Ce succès, aussi gigantesque qu’immédiat, annonce un nouveau record pour l’auteur japonais1.

Lecteur(s)



Laisser un commentaire

Revenir en haut ↑
  • Recherche

  • Nos dernières publications